été Naturopathie peau

Cet été je fais attention à ma peau

En été, la peau est une partie du corps que l’on doit surveiller.

En effet, elle est en contact direct avec les UV qui pendant cette période peuvent être nocifs. (Sans oublier les yeux !) Malgré la mise en place de nombreux systèmes de défense de la part de notre organisme, cette barrière s’épuise au fur et à mesure des expositions : il s’agit donc d’un capital dont nous héritons à la naissance et qu’il convient de gérer toute notre vie.

Nous savons que le soleil permet la synthèse de la vitamine D mais en été il est recommandé de se protéger aux heures où le soleil est le plus fort. (Soit entre 11 heures et 16 heure)

Ok Mel , mais pourquoi ?

Explications:

Les UV sont des rayons électromagnétiques provenant de notre soleil. De nos jours nous connaissons 3 types , les UVA, présent à 95 % , les UVB présent à 5% et les UVC qui sont absorbés par la couche d’ozone. (Et une chance car il sont très nocifs !)

Ils sont classifiées en fonction de leur longueur d’onde. (vitesse d’émission émis en nanomètre)

Ici, nous allons nous intéresser aux UV A et B.

  • Les UV-A ont une longueur d’onde relativement longue et pénètrent les couches profondes de la peau. De plus ils activent la mélanine présente dans notre peau ce qui la fait bronzer petit à petit. Mais ils provoquent aussi une dégradation moléculaire du derme (couche qui est constituée de cellules comme les fibroblastes en lien avec le milieu intercellulaire. Il permet de nourrir l’épiderme grâce à la présence des protéines et de ses vaisseaux ) Les UVA sont responsables du vieillissement cellulaire, car ils produisent des radicaux libres. A force d’exposition, cela engendre la destruction du collagène et des fibres élastiques du derme rendant ainsi la peau moins « élastique ».
  • Les UV-B ont une longueur d’onde plus courte. Ce sont eux qui permettent à notre organisme de synthétiser la vitamine D (utile pour l’absorption du calcium et du phosphore des aliments et intervient dans la solidification osseuse.) Ils pénètrent seulement l’épiderme mais sont plus dangereux que les UVA car ils endommagent l’ADN des cellules. En effet, ils vont induire la formation d’une nouvelle mélanine quelques heures à quelques jours après une exposition. C’est pour cela que le bronzage dure plus longtemps. . Mais ce sont eux aussi qui donne le coup de soleil et par conséquent la réaction inflammatoire du corps au regard de leurs actions. (Brûlure, déshydratation, desquamation, …). Bref, le vieillissement de la peau et plus gravement le risque de cancer.

Sympa ton laïus , mais je fais quoi moi ?

Les conseils vont être de te protéger en ne t’exposant pas aux heures où les rayons UV sont les plus forts (tu sais la fameuse tranche horaire de 11 h à 16 h.)

Tu peux en profiter pour faire la sieste , méditer, travailler au frais, bref ne pas t’exposer.

Et c’est de 0 à 100 ans ces recommandations. Surtout que chez nos enfants, la peau est tellement fragile !

Si malgré tout tu dois être dehors, pense à ton chapeau, à un tee-shirt en lin à manche longue si possible (c’est agréable écologique, léger et respirant)

Et bien sûr la fameuse crème solaire. Pour les enfant, le SPF (Sun Protector Factor = Facteur de Protection Solaire) 50 est recommandé .

Comment est composée une crème solaire ? Alors là il faut être vigilante !

La différence se situe dans la composition de base:

  • Il y a la catégorie chimique avec des filtres de synthèses; Ils pénètrent facilement dans la peau (au niveau de l’épiderme) et ils vont agir comme un effet bouclier et ainsi absorber les UV à la place de la peau. Le temps de latence avant action est de 30 minutes. C’est pourquoi il est recommandé de les mettre 20 à 30 minutes avant exposition. Cependant, la composition chimique des ces produits est critiqué car ils sont possiblement des perturbateurs endocriniens ( Aïe ).
  • Il y a la catégorie des minéraux naturels (que l’on retrouve notamment dans les cosmétiques bio) sont le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Leur action est un écran réfléchissant l’UV. Ainsi le rayon ne pénètre pas la peau. Son action est immédiate après application.

(Le côté Aïe de ces produits c’est qu’ils ont été reconnu (en tout cas le dioxyde de titane) comme cancérogène cat 2 par inhalation et une supposition génotoxique pour l’oxyde de zinc aussi par inhalation) . En théorie la crème solaire, n’est pas prévu pour être mangé ou respiré !

On pense bien évidemment à la nature et on préfère acheter des crème respectueuse de l’environnement

Ok, mais t’as pas des « Confidences de nature » en plus ?

Patience les ami.es ça arrive !

Mais gardez bien à l’esprit que ces conseils ne remplaceront jamais une protection optimal.

Ni même l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien si cela est nécessaire.

En alimentation, en préventif :

  • Vitamine E: elle va aider à la destruction des radicaux libre en milieu lipidique et protège la vitamine A de l’oxydation. On la trouve dans les huiles végétales mais aussi l’avocat, le germe de blé, les noix (amandes, noisettes) graines (tournesol, citrouille, …)
  • Vitamine A : stimule le renouvellement cellulaire et le maintien d’une peau normale. Son précurseur va être le béta-carotène vous savez la couleur orange (carotte, orange, melon, …)
  • Vitamine C : qui agit dans la synthèse du collagène et a un pouvoir antioxydant
  • Le Lycopène: c’est un puissant anti-oxydant, il aide donc à conserver une belle peau, à retarder l’apparition des rides et ridules. On le trouve notamment dans la pastèque, la tomate, le raisin noir, …
  • La lutéine et la zéaxanthine: ils sont des caroténoïdes naturels. Non fabriqués par l’organisme, ils doivent être apportés par l’alimentation. Ils sont présents au centre de la rétine de l’œil et dans le cristallin. Ils aident à filtrer la lumière bleue (super utile pour nos yeux !)

On trouve la lutéine dans les poivrons jaunes, les mangues, les myrtilles et les légumes à feuilles vertes.

La zéaxanthine dans les poivrons rouges, les brocolis, le maïs, la salade verte, les œufs et les agrumes.

  • On pense également aux minéraux comme le sélénium , le zinc, le magnésium, le souffre, le silicium. Et aussi les oméga 3 !
  • Surtout on pense à bien s’hydrater. Mais ça tu le savais déjà =)

Alors si on regarde bien autours de nous, au marché les fruits et les légumes de saisons sont là pour ça , si si je t’assure la nature est bien faite !

Et du côté cosmétique ?

La fameuse crème solaire en préventif , l’indice dépendra de ta peau. Mais à mon goût c’est pas très naturelle.

Donc pour ma part je marmotte aux heures chaudes =)

Aïe, trop tard tu as lézardée et le soleil ne t’as pas loupé.

Il est nécessaire de calmer l’irritation/l’inflammation. Tu dois apporter de la douceur à ta peau.

Cosmétique naturel facile à avoir sous la main même un dimanche, en curatif:

Bon alors tu as le choix avec différents produits naturels, ici j’en ai sélectionné des peu chers et facile à avoir

  • Tu peux prendre un yaourt nature et te badigeonner le corps avec, tu laisses 15 minutes et tu rinces.
  • Des compresses de camomille romaine à raison de plusieurs fois par jour. Tu peux boire un peu de thé au passage.
  • L’aloé vera en gel , pareils tu peux en mettre plusieurs fois. Il existe soit en pot, sinon la plante est pas mal, elle est facile d’entretien et au moins tu l’as toujours sous la main =)

Le but étant de calmer l’inflammation et de réhydrater ta peau. Et sinon, tu as vraiment une peau rouge écrevisse l’après-soleil reste efficace. C’est pareil on lit les étiquette et on le préfère bio.
Chaque année, consulte un dermatologue. C’est important de connaitre ta peau, les grains de beauté etc…

Donc on retient que le soleil c’est bien mais il ne faut pas en abuser .

sources:

www.cancer-environnement.fr www.quechoisir.org

formations et études de naturopathie: Arbre Rouge Lyon et ELPM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.